Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/07/2013

BOURGES 29 et 30 juin 2013 – Championnats de France Minimes et Seniors en bateaux longs

Dernière étape pour les minimes du MUC, les Championnats de France de Bourges ont clos une saison bien remplie pour Jean-Christophe et Florentin.

Après leur révélation aux Régates Internationales de Savoie il y a presque deux mois, leur médaille d'argent à Banyoles et leur  place de finalistes aux Championnats de Zone il y a 15 jours, nos jeunes mucistes devaient conclure avec cette régate de Bourges, au plus haut niveau national.

Arrivés le vendredi sur place, on a vite compris que la météo viendrait jouer les trouble-fêtes ! Vent, froid, pluie et brouillard sur un plan d'eau toujours agité n'incitaient pas à la performance. C'est dans ces conditions que tentèrent de se dérouler les séries d’éliminatoires.

 PH 01.jpg

En éliminatoires, seul le premier était directement sélectionné pour la 1/2 finale et notre équipe était bien déterminée à saisir cette occasion, d'autant plus que Metz, seul bateau vraiment inquiétant, n'était que 5" devant notre équipe à Aiguebelette en mai dernier.

Montpellier prend un bon départ et devance rapidement ses concurrents, y compris Metz. Mais les lorrains n'ont pas l'intention de rester en seconde position et ils parviennent peu à peu à remonter Montpellier et à les remplacer en tête de course. A 250 m de l'arrivée, tout semble joué, pourtant le vent est fort et les vagues gênantes.  Metz fait une embardée à cause d'une fausse pelle ... Montpellier tente de revenir et remonte une partie de son handicap sans pouvoir conclure avant la ligne d’arrivée.

Il faudra toute la matinée à notre équipe pour récupérer de cette course difficile dans une bruine glacée, tenace et pénétrante.

Le passage par les repêchages était donc inévitable en fin d’après midi, dans des conditions nettement meilleures, mais encore avec un vent soutenu de 3/4 arrière et un clapot incessant.

Grosse pression sur les concurrents : seuls les deux premiers sont retenus pour passer en demi-finales.

Dès le départ, on comprend que chaque équipe joue son va-tout.  Tous les bateaux sont au coude à coude et ce n'est qu'en milieu de parcours que notre équipe peut imposer son rythme, excepté au bateau de Rennes qui s'accroche encore.

Il faudra attendre la fin de la course et l'enlevage pour que Montpellier s'impose et obtienne sa sélection avec Rennes, laissant Cannes, Armentières et St Nazaire définitivement sur la touche.

PH 02.jpg

Dimanche matin, le grand beau temps était là, comme pour faire oublier le jour d'hiver de la veille. Dès 7h Jean-Christophe et Florentin faisaient leur réveil musculaire sur un miroir bleu d'où montaient encore les vapeurs de la nuit ... de grands moments pour nos rameurs qui savouraient la glisse dans le grand silence du petit matin avant le tumulte des courses qui s’annonçait.

A peine de retour et après un bref repos, ils remettaient leur bateau sur l'eau pour leur 1/2 finale, première course de la journée à 8:30.

Cette course est la plus importante de la journée - il faut se placer dans les trois premiers pour être dans la grande finale, la finale A. Les trois suivants seront en petite finale, finale B. L'analyse des temps des manches précédentes occupa bien des discussions ... ce sera dur !

Dès le départ, les favoris s'imposent. Le Havre surtout, suivi de Metz ... il reste une place à tenter pour la finale ...

Notre équipe est à la ligne 5 et Rennes à la 6 voit à nouveau Montpellier les doubler. Manosque ne semble pas inquiétant. La place de troisième, tant convoitée est accessible à notre équipe lorsque les concurrents arrivent dans les 250 derniers mètres de course ... lorsque de l'autre côté du plan d'eau, à la 1, le bateau de La Réole entame une accélération redoutable ... Vont-ils passer Montpellier ? ... Il reste quelques dzaines de mètres ... puis quelques mètres ... et La Réole, sur le fil, passe Montpellier, s'octroyant la 3ème place et le billet pour la finale ! ... déception... mais c'est la loi du sport et c'est dans l'adversité qu'il faut trouver les ressources pour rebondir.

5h plus tard, la finale B était l'objectif terminal de nos jeunes - dernière course de la saison, dernière course dans cette catégorie minime qui les a promus au niveau natonal -

Et pour cette finale B notre équipe se retrouve dans les favoris avec Souston. C’est un départ homogène, excepté pour Manosque qui tente de prendre la tête, mais qui est assez vite rattrapé par Montpellier. Rennes, Vichy et Le Creusot sont laissés à un distance respectable, tandis que Souston est à une longueur de notre équipe. L'arrivée dans les 250 derniers mètres est menée par Montpellier, mais les poursuivants sont encore très proches et tout peut arriver.

Les clameurs de la berge donnent à cette première course de l'après midi une allure de grande finale ! C'est alors que Manosque entame une remontée fulgurante, magnifique ... mais fatale pour notre victoire dans cette très belle course ou Jean-Christophe et Florentin honorent le club d'une très belle deuxième place pour 62 / 100 de seconde.

PH 03.jpg

Un excellent bilan de saison pour nos minimes qui terminent officiellement à la 8ème place nationale et avec le 5ème temps de ces finales A et B

pour un bateau entrepris à la mi avril de cette année.

Une équipe d'encadrants serrée et motivée les accompagnait : tout un club, avec notamment Daniel et Samuel le mercredi après midi, Thierry le mardi, samedi et dimanche, sans oublier les conseils de notre DTN Stéphane, au club comme sur les régates.

 Claude Tronel

 

 

 

Les commentaires sont fermés.