Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/05/2014

Les compétiteurs du du Montpellier-MUC Aviron étaient à Aiguebelette

Après un début de saison ponctué de têtes de rivières (courses contre la montre), voici la pleine saison des compétitions avec les courses en ligne sur 1000, 1500 ou 2000 mètres suivant les catégories d'âge.

Le week-end dernier, le MUC était présent sur le magnifique bassin d'Aiguebelette pour les Régates internationales de Savoie Mont Blanc qui, pour cette 28ème édition, inauguraient la mise en service du bassin d'aviron des Championnats du monde 2015. Ce nouveau tracé du parcours, plus proche du public que l'ancien, a pour objectif un meilleur partage avec les spectateurs de l'enthousiasme développé par les équipes alignées sur 10 lignes d'eau, comme dans une piscine géante de 2000 m !

Le Quatre-de-couple avec Jean-Christophe en 3ème position sur la photo.jpg

C'est en Quatre-de-couple que le MUC démarrait sa participation avec Jean Christophe Tronel, associé dans une équipe mixte à deux rameurs de Carnon, Alexandre Cordonnier et Hugo Gheorghiu et un rameur de Bourges, Hugo Roy.

Ils s'alignaient dans la catégorie cadets avec 37 équipes engagées en 4 manches de sélection pour une finale à 10. L'équipe mixte trouva très vite le bon rythme et n'eut aucun mal à remporter sa série qualificative. Avec le 4ème meilleur temps au classement général, l'objectif pour la finale était d’aller chercher une place sur le podium. 

Dès le départ, plusieurs bateaux prenaient la tête mais Nancy s'imposa vite comme le leader. Pourtant en milieu de course notre équipe parvenait à rattraper son retard et réussissait à passer Villefranche, Beaucaire et les Suisses de Lucerne.

Finalement, après un bel enlevage c'est une médaille d'argent à 3’’ du premier qui récompensa ces efforts.

Le quatre avec Flo et Féodor.jpg

Dans cette même catégorie du 4 de couple cadets, Féodor Desplanques et Florentin Halley du MUC étaient eux aussi associés à deux rameurs de Sète, Guilhem Ramonet et Baptiste Bequerel. Après un début de course regroupé, quelques erreurs de direction déstabilisèrent l'équipe et le bateau accrocha plusieurs bouées. Leur 8ème place en série  de qualification et une 29ème place au classement général ne leur permis pas de disputer la finale.

 

Le lendemain le MUC alignait deux équipes dans la compétition. 

Jean-Christophe.jpg

D'abord en skiff, Jean-Christophe Tronel partait dans la troisième série de qualification. Objectif : sur 41 concurrents, rentrer dans les 10 meilleurs temps pour courir la finale. Est-ce le temps maussade qui remplaçait le soleil de la veille ? le vent, les vagues, le stress du départ, la faute d'inattention ? ... notre skiffeur chavira juste avant le départ dans les eaux fraîches du lac Alpin ! - Incident redouté dans ces circonstances par tous les rameurs – Quelques instants plus tard, il eut la surprise de voir la même mésaventure arriver au rameur de Grenoble ! Remontés sur leurs bateaux, trempés, Ils disputèrent tout de même leur course et le départ fut finalement donné. 

Derrière Grenoble parti devant, notre skiff se trouva en bord à bord avec Marseille qui peu à peu lâcha prise. Les autres concurrents ne parvinrent pas à s'imposer excepté Grenoble qui finissait premier de cette série. Malgré l'incident du départ le MUC réalisa une belle 2ème place, à 4’’ du premier, mais surtout le 5ème chrono au classement général qui lui laissait toutes ses chances pour disputer la finale. 

L'après-midi, avec une météo plus favorable, le départ était donné sans incident. Départ très rapide, notamment pour Alexandre Cordonnier de Carnon qui partait favori avec le meilleur chrono de la matinée. Sur les 1500m de course la bataille fut rude. A 200 mètres de l’arrivée, Carnon avait une bonne longueur d’avance sur ses poursuivants. Grenoble, Aix les bains et Cannes étaient aux coudes à coudes pour une place sur le podium tandis que Montpellier pouvait assurer une 5ème place devant Bourges et Marseille. 

Flo et Féodor.jpg

Enfin, Féodor Desplanques et Florentin Halley étaient engagés en Double-scull avec 44 autres concurrents. Dans la course du matin, après un bon départ notre équipe se situait bien dans le premier 500m. Malgré deux séries de relance, l’équipe de Sevrier, puis celle de Bourges réussissaient à passer, mais c’est surtout Cannes qui s’imposa dans cette course où notre équipe ne pu faire mieux que 5ème devant Marignane et Avignon. Au classement général, notre équipe se classait à la 21ème place, à ½ seconde du 20ème, ce qui lui barrait l'accès de la finale B (10ème à 20ème place).  

Une belle organisation pour ces Régates de Savoie ou 75 clubs étaient présents dans 150 courses avec 960 équipages. Toute cette logistique a été mise à l’épreuve en prévision des championnats du monde qui se dérouleront sur ce site du 30 août au 6 septembre 2015.

Quant à nos équipes, l’objectif est maintenant la préparation des championnats de la Zone Sud-est à la mi-juin à Mâcon, qualificatifs pour les championnats de France … et encore quelques kilomètres d’entrainement à Palavas sur le Canal du Rhône à Sète ! 

 

Les commentaires sont fermés.